Apprendre la photo numérique
photo argentique

PHOTO ARGENTIQUE, c’est dans les vieux pots que l’on fait la meilleur soupe !

Oh, je vous entends déjà dire : « La photo argentique coûte bien trop cher et en plus je ne m’y connais pas ».

Avant tout, sachez qu’il n’y a pas plus formateur que la photo argentique pour celui qui veut évoluer en photo. C’est à mon sens un passage obligé.

Il faut cependant différencier deux types de photos :

–          Les photos souvenirs, dans lesquelles je place tout ce qui est photos de famille, vacances, etc.

–          Les photos que j’ai envie d’encadrer, regarder. Celles-là mêmes pour lesquelles je me suis creusé la tête afin de les cadrer au plus juste. Celles que j’ai envie de servir « aux petits oignons ».

Concernant les photos souvenirs, le numérique convient parfaitement, on ne s’attend pas à un résultat absolument merveilleux.  Pour les autres images, la photo argentique devrait s’imposer naturellement.

OUI, MAIS LA PHOTO ARGENTIQUE, ÇA COÛTE CHER !

Comme je l’ai écrit plus haut, oui, la photo argentique coûte cher, mais l’idée n’est pas de prendre des milliers de photos. Dans mon parcours de photographe, j’ai commencé la photo en numérique. Puis, pendant 3 ans, je n’ai fait que de l’argentique avant d’être confronté à la demande de mes diffuseurs de fournir des fichiers numériques. Scanner les négatifs devenait trop compliqué et la rapidité demandée pour fournir les photos a tué mon labo.

Appareil photo argentique 24 x 36 Minolta : 50 €.La photo argentique ne coûte pas si cher. Après un petit tour sur le site leboncoin.fr, voici les tarifs que je trouve :

  • Agrandisseur avec labo complet, à savoir : objectif, compte-pose, cuvettes, pince, éprouvettes, scoponet : 150 €.
  • Margeur 15 €.
  • Lampe inactinique : 10 €.

Concernant les produits nécessaires au développement d’une photo argentique, il vous faut :

  • Révélateur film,
  • Révélateur papier,
  • Bain d’arrêt,
  • Fixateur papier.

Il faut compter en moyenne 15 euros par flacon. Avec un flacon, on peut développer plusieurs dizaines de photos.

La boîte de papier sensible nécessaire à la photo argentique est vendue environ 20 euros les 100 feuilles en format 10 x 15 cm.

photo argentique Évidemment, il vous faut une pellicule : 5 euros les 36 poses en noir et blanc.

L’addition de départ s’élève à 280 euros ! Sachant que les reflex avec objectif premier prix coûtent 400 euros et que vous avez pu lire dans un précédent article que leur nombre de déclenchements est limité, cette somme de départ est dérisoire.

VOUS PRENDREZ MOINS DE PHOTOS EN ARGENTIQUE

Le passage à l’argentique m’a appris cela : prendre moins de photos et réfléchir avant de déclencher (en numérique, on dit « mitrailler »). La qualité ne naît pas de la quantité.

Faire du labo apprend aussi énormément et il est important à mon sens de passer par là. Oh, ce n’est pas simple au début, et je ne sais pas si un jour cela le devient ! Mais cela offre le bénéfice, avec un peu d’expérience, d’avoir le regard qui s’aiguise au moment de la prise de vue. On se pose plus facilement des questions sur la chaîne qui va suivre. Cela permet de comprendre pourquoi telle photo peut convenir et sera « développable » ou non. Cela permet de palper la notion de post-traitement (en photo argentique, on dit « développer »).

On apprend ainsi à anticiper ce que l’on va devoir faire sous l’agrandisseur.

On apprend aussi à déclencher seulement lorsque l’on est certain de son coup. Oui, car ça coûte cher et la pellicule n’est pas illimitée en termes de clichés.

VOUS APPRENDREZ À NE PAS PRENDRE DE PHOTO

Un jour, vous rentrerez dans des calculs d’apothicaire. Au moment de la prise de vue, vous allez regarder votre appareil et constaterez que sur votre pellicule, il vous reste 2 vues. Vous saurez que pour développer le négatif, il faut compter 20 bonnes minutes, plus le temps de séchage.

Tirer une planche contact, si le matériel est déjà sorti : 10 minutes.

Le choix d’une photo sur la planche contact : c’est selon chacun.

Tirer une photo : minimum 10 minutes et quelques feuilles de papier au début.

Alors, vous vous poserez cette question : « Est-ce que cette photo va valoir le coup ? » Très certainement que non !

LA PHOTO ARGENTIQUE COÛTE CHER… ET TANT MIEUX

Elle force à se remettre en question sans cesse. Avec elle, on apprend en tâtonnant. Mais lorsque vous sortirez une très belle photo que vous aurez agrandie vous-même, que vous aurez pratiqué des virages partiels, que vous la mettrez sous cadre, vous aurez alors un véritable sentiment de fierté. Et ça, croyez-moi, ça n’a pas de prix.

Sans forcément passer par le labo, vous pourriez vous offrir simplement un appareil photo argentique et faire développer vos films en demandant un scan des négatifs. La photo argentique,  c’est un autre monde.

Et vous? Avez vous déjà eu envie de vous mettre à la photo argentique? Pensez-vous que la photo argentique peut vous apprendre a photographier?
Répondez à cette question dans les commentaires.

On vient aussi sur cette pour : photo argentique, appareil photo argentique, pellicule photo, ilford, appareille photo, ilford hp5, canon argentique, materiel photo occasion, développer des photos, soldes appareil photo,matériel labo photo argentique
, c’est drôle, non?

7 CommentsLeave a comment

Envie de répondre?

Votre email n’est pas publiée