Apprendre la photo numérique
exposition
Le concept qui sauve

Comment maitriser l’exposition en photo?

 

Un terme bien étrange lorsque l’on débute en photo, n’est-ce pas ? L’exposition est un terme technique qui définit la luminosité d’une photo. Il est important de comprendre et maitriser ce concept d’exposition en photo.
Je vais vous expliquer avec des mots simples en quoi elle consiste.

 

L’exposition : une histoire de quantité de lumière

L’exposition, lorsque l’appareil photo est réglé sur l’un des modes automatiques (carré vert, mode scène, mode paysage, mode nuit, etc.) est gérée par le boitier lui-même. Vous n’avez aucune décision à prendre. Par conséquent ce n’est pas vous qui maitrisez l’exposition de votre photo.

En effet, grâce à différents équipements de mesure, il estime (la cellule principalement, que l’on nomme également posemètre) la luminosité de la scène et fait en sorte de correctement exposer votre photo.

Avant d’aller plus loin, je souhaite m’attarder sur cette luminosité et ainsi parler le même langage que vous.

 

Par exemple, cette photo est très mal exposée, elle est beaucoup trop claire.exposition

On peut dire que cette photo est brulée. Les blancs sont beaucoup trop blancs. On constate également l’absence de noir sur l’image.

 

 

Cette photo est également mal exposée, elle est beaucoup trop foncée.

 

exposition

 

On dit également qu’elle est bouchée : en effet, il y a trop de noir présent sur l’image. Les blancs sont absents.

 

 

Tandis que cette photo laisse apparaître une quantité de lumière suffisante. Il faut savoir que vos yeux « exposent » toujours correctement ce que vous regardez.

exposition

 

Les noirs ainsi que les blancs sont équilibrés. Victoire !

 

Les paramètres qui influent sur l’exposition

Pour parvenir à exposer correctement une photo, l’appareil dispose de 3 outils :

–           La vitesse ;

–           L’ouverture ;

–           La sensibilité.

 

 

La sensibilité s’exprime en ISO. Il s’agit de la capacité pour le capteur de votre appareil à absorber plus ou moins de lumière. Par exemple, pour une surface identique, une serviette de bain sera beaucoup plus absorbante qu’un foulard. La sensibilité de votre appareil navigue entre celle du foulard et celle de la serviette. Il est peu ou très sensible.

L’ouverture s’exprime en F. Imaginez votre salon. Si, à la place de la baie vitrée, vous disposez d’une minuscule meurtrière, vous aurez moins de lumière dans la pièce. L’ouverture laisse passer plus ou moins de lumière. Elle agit comme un robinet.

La vitesse s’exprime en secondes. Cela peut-être des secondes entières, ou des dixièmes, des centièmes, des millièmes de seconde. Ainsi, par exemple, si vous restez au soleil une journée complète (l’équivalent d’une longue exposition), vous allez plus bronzer que si vous restez au soleil seulement 10 minutes. Un temps d’exposition trop court ou trop long va influence sur l’exposition de votre photo.

 

L’exposition, une logique implacable.

Alors, en toute logique, si :

 

–           J’augmente ma sensibilité, je capte plus de lumière ;

–           J’augmente mon ouverture, je fais rentrer plus de lumière dans l’appareil photo ;

–           J’augmente mon temps de pose, j’enregistre plus de lumière.

Ce qu’il faut absolument comprendre, c’est que ces trois paramètres sont dépendants les uns des autres. L’idée première des débutants (et j’en ai fait partie) est de jouer seulement sur l’ouverture pour gérer l’exposition.

 

L’exposition en photo : une figure géométrique

Lorsque l’on présente ces 3 paramètres sous la forme d’un triangle, on obtient cela.

triangle d'exposition

On appel cette forme : le triangle d’exposition. L’idée est de faire en sorte que le triangle soit suffisamment équilibré.  C’est exactement le calcul que va faire l’appareil photo lorsqu’il est en mode automatique.

Cependant, chacun des paramètres a des contreparties. C’est ce que je vais vous détailler dans 3 prochains articles. Vous aurez donc un article pour l’ouverture, la sensibilité et la vitesse.

Il est important de bien comprendre cette base de la photographie. C’est grâce à elle que vous allez pouvoir commencer à prendre des photos qui vous ressemblent.

 

Et vous, comment gérez-vous l’exposition ? Vous la choisissez vous-même ? Imposez-vous vos choix à l’appareil photo ? Répondez à ces questions dans les commentaires.

 L’allié du photographe pour réaliser une photo, c’est le posemètre.

On vient aussi sur cette page pour : exposer ses photos, photo surexposée, photo sous exposée, exposition photo numerique, exposer correctement ses photos, exposition iso, exposition vitesse, exposition ouverture, diaphragme, apprendre la photo l’essentiel, la lumière en photographie numérique, exposer correctement un photo,apprendre la phographie numérique, l’exposition en photographie numérique, apprendre exposition photo, tuoto exposition photo, tuto exposition longue.

Les autres articles de la sérieComprendre les ISO >>