Apprendre la photo numérique
apprendre la photo

Les couleurs primaires de la lumière

 

Le spectre lumineux est une longueur d’onde électromagnétique visible à l’œil nu. Il s’étend (en vision diurne) du violet profond au rouge profond. Ce qui n’empêche pas la lumière d’avoir des couleurs primaires !

 

Ne cherchez pas le trésor au pied de cet arc-en-ciel.

Ne cherchez pas le trésor au pied de cet arc-en-ciel.

Se mélanger les faisceaux !

La lumière, à l’instar de la peinture, en possède 3 : il s’agit du Rouge, du Vert et du Bleu. La synthèse additive a pour principe de mélanger ces couleurs entres elles pour en obtenir d’autres.

 

synthese-additive-2-j0i7kLes couleurs ici de ce premier mélange (que l’on nomme couleurs secondaires) sont le vert, le violet et le clan.

 

Le RVB et le RGB

Dans vos appareils photo, vous pouvez souvent constater la présence de ces deux espaces colorimétriques.

 

– RVB pour Rouge, Vert, Bleu ;

– RGB pour Red, Green, Blue.

 

On compresse, on compresse, on compresse

 

Vous pouvez également trouver un espace sRVB.

À l’œil nu, vous ne verrez peut-être pas la différence. Pourtant, photographier en sRVB signifie perdre des couleurs. Cet espace a en effet une palette de nuances de couleurs moins complète que le RVB.

 

La plupart des écrans affichent sans difficulté le sRVB. Mais si vous entrez dans le monde du post-traitement, il est préférable de privilégier le RVB. Faisons confiance à Adobe !

 

D’autant que maintenant, comprimer des images dans le but d’économiser quelques kilo-octets n’a plus aucun sens.

Envie de répondre?

Votre email n’est pas publiée