Apprendre la photo numérique
apprendre la photo au flash

Les photos, avec ou sans flash ?

Dans le monde de la photo, il existe véritablement deux écoles. L’une utilisera toujours le flash, quelles que soient les circonstances, tandis que l’autre préférera éviter le flash au maximum. Fidèle compagnon pour les uns, véritable peste pour les autres. Il va être difficile d’écrire un article sur le sujet sans vous donner ma position : école sans flash. Mais est-ce aussi tranché que cela ? Quel type de flash faut-il absolument avoir ?

Les flashes intégrés à l’appareil photo

Généralement, le menu de l’appareil propose peu, voire très peu de réglages de celui-ci. Son nombre de guides (nous y sommes : les mots barbares et techniques !) est généralement peu élevé. Comprenez par là qu’il va peu éclairer. Autre particularité, il est situé juste au-dessus de l’objectif et éclaire de manière frontale, directe. Par conséquent, lorsque vous réalisez un portrait, dans une atmosphère sombre, c’est fatal : les yeux rouges apparaissent. Pour celui qui aime la photo au flash, celui-ci n’est pas du tout adapté.

Les flashes cobras

Il s’agit en réalité de flashes que l’on monte sur l’appareil photo. Ils ont la particularité d’avoir la tête orientable. Cela offre deux grands avantages :

–           Grâce à ce type de flash, on évite à notre sujet d’avoir les yeux rouges, sans avoir à lui envoyer en pleine face 40 éclairs histoire qu’il s’habitue;

–           Le second avantage est de pouvoir orienter ailleurs la lumière émise par le flash. On peut ainsi apporter de la lumière sans pour autant éclairer directement la scène.

Flash cobra

Flash cobra

L’usage du flash a également tendance à produire trop de lumière avec un effet de lumière dure, froide. Un flash cobra va vous permettre d’effectuer des réglages afin d’ajuster au mieux la quantité de lumière qu’il va émettre.

Assombrir un fond à la prise de vue

Une astuce pour assombrir un fond inintéressant lors de la prise de vue.

Aïe ! Vous souhaitez réaliser le portrait d’une personne et le fond est moche ? Pourtant, vous n’avez pas le choix, il faut prendre cette photo. Savez-vous comment vous pouvez, même en plein jour, assombrir considérablement le décor ?

Utiliser le flash

Et peu importe le modèle de flash que vous avez. Il peut s’agir du flash intégré à votre appareil photo ou d’un flash que vous avez ajouté à votre boîtier. L’idée est que vous allez utiliser ce dernier et détourner quelque peu son utilisation première.

On va chercher à apporter beaucoup de lumière.

Pour cela, il va falloir fermer votre diaphragme à la valeur maximale que votre matériel photo autorise. Lorsqu’on parle de fermer le diaphragme, vous l’aurez compris, il s’agit de rendre l’ouverture la plus petite possible.

Rappelez-vous : plus l’ouverture est grande, plus le chiffre est petit. Je vous invite d’ailleurs à lire ou relire l’article traitant de l’ouverture en photo. Pour notre petite histoire, il va donc falloir utiliser un très grand chiffre. En règle générale, vous disposerez d’une ouverture minimale de F/22. Placez-vous à une vitesse de 1/200 de seconde et en sensibilité IS0, choisissez tout simplement la plus basse.

La mesure de la quantité de lumière émise par le flash se faisant Trough The Lens (TTL : À travers l’objectif), on peut aisément considérer que devant le manque criant de lumière que crée cette fermeture, l’appareil photo va forcer le flash à envoyer le maximum de lumière.

Le résultat

Le flash a éclairé le sujet ; en revanche, le fond se trouve très obscurci.

C’est magique, non ?

Envie de répondre?

Votre email n’est pas publiée