Apprendre la photo numérique
comprendre les iso

La sensibilité ISO : la comprendre et l’utiliser

 

Pour comprendre les ISO, il faut comprendre ce qu’est la sensibilité en photo. C’est l’un des trois paramètres du triangle d’exposition qui sert à exposer correctement une photo : la vitesse d’obturation, l’ouverture et la sensibilité.

Voici une vidéo explicative. Vous avez également la version texte juste en dessous.

 

[video_player type= »youtube » youtube_remove_logo= »Y » width= »560″ height= »315″ align= »center » margin_top= »0″ margin_bottom= »20″]aHR0cHM6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vd2F0Y2g/dj1YeDFKSUJhOV9ZZw==[/video_player]

Avant d’aller plus loin, je souhaite faire un petit rappel historique. Vous souvenez-vous lorsque vous vous rendiez chez le photographe afin d’acheter des pellicules ? Oh ! Fichtre ! Vous n’avez pas connu cette époque ? Bon, admettons. Imaginez : vous entrez dans une boutique. Derrière le comptoir, face à vous, se trouve un très vieux monsieur. Derrière lui se trouvent des étagères comme celles d’un bureau de tabac. Vous lui signifiez vouloir acheter une pellicule.

— Intérieur ou extérieur ?

— Je vais faire du paysage.

— D’accord, extérieur. 24 ou 36 poses ?

— 36.

— Voilà, ça vous fait 52 francs.

 

Historiquement, on achetait une pellicule de telle sensibilité et l’on ne pouvait pas en changer en cours de route. Par conséquent, le couple historique est vitesse/ouverture. La sensibilité n’entrait pas en ligne de compte. Si la notion de couple vous semble abstraite, au terme de la série d’articles sur l’exposition, vous devriez y voir plus clair.

 

 

La sensibilité, une histoire d’ISO

 

La sensibilité s’exprime en ISO. C’est la norme qui s’est imposée. Vous avez peut-être entendu parler des DIN, des ASA. Si le calcul était différent, il s’agissait de sensibilité. On choisissait donc une pellicule d’une sensibilité de 100, 400, 800 ISO.

 

On se laissait guider par le choix du photographe.

 

comprendre les iso

Nous sommes tous différents face au soleil. Certains bronzent lentement, tandis que d’autres rougissent immédiatement.

Qu’est-ce que la sensibilité ISO ?

Imaginez deux personnes qui vont s’allonger sur le sable fin d’une plage en tenue de bain. L’une a les cheveux bruns, l’autre les cheveux roux. Le soleil brille, l’air est chaud. Toutes les deux s’allongent sur une serviette et vont y rester durant 4 heures. Laquelle des deux risque d’avoir la peau la plus rouge, voire d’attraper un coup de soleil ? La rousse, évidemment : sa peau est très sensible à la lumière. La personne aux cheveux bruns devra rester plus longtemps si elle veut prendre un coup de soleil.

Est-ce qu’ainsi vous comprenez ?

 

La sensibilité correspond à la quantité de lumière que reçoit votre capteur. À surface identique, on peut avoir différentes sensibilités. Puis il va l’amplifier. Cette amplification va s’opérer au fur et à mesure que l’on va monter les ISO.

 

Sensibilité et ISO s’expriment en chiffres

Profitez-en, pour une fois c’est très simple : plus le chiffre est petit, moins votre capteur sera sensible. Plus il est élevé, plus celui-ci sera sensible.

 

 

Les ISO et le bruit

 

L’un des effets de la sensibilité est le bruit. En effet, plus la sensibilité sera élevée, plus vous risquez de trouver du bruit sur votre photo. Souvent, on a tendance à appeler cela du grain. Les deux sont totalement différents. Le grain existe en argentique, mais pas en numérique.

 

Le bruit provient de l’amplification du signal par le capteur. L’objet de cet article n’est pas d’en parler, mais imaginez que vous soyez à côté d’un haut-parleur branché et qui ne diffuse aucun son : vous pouvez entendre comme un souffle. Plus vous allez monter le volume, donc amplifier le signal, plus ce bruit sera présent. Il se passe exactement la même chose avec votre appareil photo.

 

Le bruit a tendance à être désagréable sur une image et peut même procurer une sensation de flou.

comprendre les iso

Voici un exemple de bruit sur une photo.

 

La seule règle à connaître au sujet de la sensibilité

Toujours le moins haut possible. Il est même préférable que vous définissiez une valeur maximale tolérable pour vous. Cherchez à savoir quelle valeur de sensibilité ISO crée trop de bruit à votre goût. Il s’agit de ne pas la dépasser.

 

Les ISO automatiques

C’est une idée. Votre appareil photo gère la sensibilité ISO relativement bien et vous pourriez être tenté de le laisser faire. Pourquoi pas ?

 

L’idée me gêne un peu dans le sens où vous n’auriez jamais cette décision à prendre. Par conséquent, vous n’auriez pas à apprendre le principe de la sensibilité. Laisser faire revient à ne pas chercher à comprendre comprendre. Vous avez le droit à l’erreur, ne l’oubliez pas !

 

 

Et vous, comprenez-vous la sensibilité ISO ? Quelles sont les difficultés que vous rencontrez concernant son utilisation ? Répondez à ces questions dans les commentaires.

 

Une vidéo intéressante à regarder.

On vient sur cette page pour : les iso, appareil photo iso, initation a la photographie, iso sur appareil photo, sensibilité iso appareil photo numérique, image comprendre, cours photo paris, leçon de photo, sensibilité appareil photo, iso photo de nuit, iso photo asa, iso photo blog, iso photo comment ça marche, iso photo explication, gestion iso photo, photo haut iso, iso photo intérieur, photo iso lumière, iso photo neige, photo iso ouverture, iso photo qu’est-ce que c’est, iso photo tutorial, utilisation iso photo, utilité iso photo, photo iso ouverture vitesse, 

,

5 CommentsLeave a comment

Envie de répondre?

Votre email n’est pas publiée