Apprendre la photo numérique
apprendre la photo

Pourquoi apprendre la photo?

 

La semaine dernière, j’ai posté un article expliquant la raison d’une photo floue et j’ai reçu des réactions par e-mail. Elles étaient assez simples : pourquoi s’entêter à prendre en manuel cette photo alors qu’en automatique, cela aurait fonctionné, et même mieux finalement ? Allez, je vais vous expliquer pourquoi il en aurait été de même, mais aussi pourquoi il est important d’apprendre la photo, d’en comprendre les bases, les fondamentaux.

Imaginons la même photo prise en automatique

 

Qu’aurait fait l’appareil photo en mode automatique ?

Une chose est certaine, il aurait sorti haut et fort le flash. La balance des blancs aurait certainement pris une très légère dominante bleue. La robe de la mariée aurait été totalement blanche, le fond de la pièce plongé dans le noir. Il y aurait certainement eu des ombres projetées sur le mur à gauche. L’ambiance aurait été tout autre. À cet égard, apprendre la photo a permis à Christelle de préserver la scène telle qu’elle la percevait.

 

 

Le couple et la photo

Au niveau du couple (« qu’est-ce qu’il dit ? »), l’appareil aurait privilégié comme à son habitude l’ouverture moyenne… donc F8. Avec le flash, la tendance sombre du fond de l’image aurait été accentuée. Sa seule possibilité de gagner en vitesse est donc d’augmenter la sensibilité ISO. On obtient alors cette nouvelle valeur d’exposition : 1/40 de seconde, F/8 et 6400 ISO. Avec un coup de flash, on peut se permettre une vitesse inférieure à la focale. En effet, la quantité de lumière émise avec celui-ci est telle qu’elle a tendance à figer un sujet, par conséquent le flou de bougé également.

 

Mais à cette sensibilité, ce boîtier n’a pas un rendu agréable : le bruit est visible et nous aurions eu également une sorte de « moutonnement » de l’image (un aspect flou, si vous préférez).

 

L’art(itificiel) du mode automatique

Je ne nie pas son avantage : réussir presque toujours les photos. Cependant, vous ne réussissez pas vos photos, vous ne mettez pas votre patte dessus. Vous travaillez simplement le cadrage et le reste, c’est du ressort de l’appareil photo. Si vous souhaitez utiliser ce dernier comme moyen d’expression, il est important, je le rappelle, de comprendre les règles qui régissent la photo, son mode de fonctionnement. Pour cela, il faut apprendre la photo ; c’est barbant, mais c’est comme ça.

 

Si vous n’apprenez pas la photo, vous n’obtiendrez que des photos au rendu hasardeux, artificiel, et surtout vous ne pourrez pas comprendre comment fonctionne votre appareil. Imprimer des dessin, ce n’est pas dessiner !

 

Je persiste à dire que la photo de Christelle aurait eu encore plus de problèmes en automatique.

Vous qui avez appris ou êtes en train d’apprendre la photo, dites-nous dans les commentaires ce que cela change dans votre approche de la photographie. Quels sentiments cela déclenche-t-il chez vous ?

 

Je vous remercie d’avoir lu cet article ! A bientôt

6 CommentsLeave a comment

  • Manuel ou automatique ? Pourquoi me casser la tête à apprendre la cuisine quand je peux tout aussi bien aller au McDo ? Dans le premier cas, je comprends, je prends du plaisir, je prends le temps ; je m’énerve et m’impatiente. Je rate. J’y retourne et j’essaye de progresser, de partager un travail personnel, souvent maladroit, parfois pas mal, bon, de temps en temps. Dans le deuxième cas, je bouffe et digère. Mal.

  • Bonjour Johann
    depuis que j’ai quitté le mode automatique ,je me considère débutante en photos ,
    je peine ,je rage mais quel plaisir que de commencer à comprendre comment fonctionne son appareil .A mon avis avec l’auto on mitraille, en mode manuel on réfléchi ,on compose .Pour moi il y a les photos d’avant et celles d’après ….
    Merci pour tous les conseils si précieux

  • Bonjour,
    Depuis mes formations auprès de toi, Johan, je ne peux plus choisir le mode automatique, cela serait pour moi une régression totale ! même s’il les erreurs sont nombreuses au début c’est le pied de pouvoir maitriser le mode M. Et puis les possibilités de retouches en postraitement (en qualité RAW bien entendu) sont quand même très très mais alors très appréciables !
    Vive le mode M et vive le RAW !

  • Merci à tous pour vos commentaires.

    Je suis heureux de voir que vous rencontrez des difficultés ! Cela veut dire que vous vous mettez en danger et à force de travailn cela va s’étioler !

    Je suis très heureux de voir comparer le mode manuel à de La Cuisine et le mode automatique à du Mac DO.

    Johann

Envie de répondre?

Votre email n’est pas publiée